Le triolet est un poème qui respecte les caractéristiques suivantes :
  • 1 ou 2 strophes
  • Sur deux rimes
  • Généralement octosyllabique
  • Répétition au premier, quatrième et septième vers
  • Répétition au second et huitième vers
Un triolet est un poème à forme fixe composé de huit vers sur deux rimes et dans lequel les premier, quatrième et septième vers, ainsi que les deuxième et huitième vers, sont identiques. Le mètre d’un triolet est généralement octosyllabique. Il peut être composé de deux quatrains ou bien d’un seul tenant, formant un huitain que l’on appelle alors triolet continu.    

triolet

Rondel simple

  Le triolet, qui fut également appelé rondel simple, est d’origine française et apparaît pour la première fois au xiiie siècle. Par sa légèreté, il convient au genre satirique ou gracieux. Le triolet À Philis de Théodore de Banville (Les Cariatides, 1842) est un exemple de triolet :

Poètes :

  • Théodore de Banville, poète français, XIXe siècle ;
  • Max Brun, poète français, XXIe siècle.
 

Exemple de triolet

NOTRE PREMIER APPARTEMENT Te souviens-tu ma Mélissa ; Notre premier appartement ; Résidence universitaire Te souviens-tu ma Mélissa ; Nos tous premiers repas ensemble, Nos premières nuits, bien ensemble. Te souviens-tu ma Mélissa ; Notre premier appartement. BRUN, Max. « Notre premier appartement » est tiré de Mélissa, Edilivre, 2019.  

Autre exemple de triolet

À PHILLIS Si j’étais le Zéphyr ailé, J’irais mourir sur votre bouche. Ces voiles, j’en aurais la clé Si j’étais le Zéphyr ailé. Près des seins pour qui je brûlai Je me glisserais dans la couche. Si j’étais le Zéphyr ailé, J’irais mourir sur votre bouche. DE BANVILLE, Théodore. « À Philis » est tiré de Les Cariatides, 1842.
Max Brun
Suivez-moi
Les derniers articles par Max Brun (tout voir)