Le rejet en poésie

Figure de style | Poésie

Le rejet, je ne te parle pas du fait d’être rejeté par une fille. Non, c’est plus beau que ça ;). Je te dis tout.

 

 

Rejet

Rejet : définition

Le rejet consiste au fait de placer en début de vers suivant un mot ou un groupe de mot qui devrait « logiquement » se trouver dans le vers, parce qu’il est dans sa syntaxe lié à celui-ci. En fait, ce qui rend possible le rejet est l’enjambement.

Le poète utilise, le rejet pour donner du relief (de l’importance) au mot ou groupe de mots qu’il fait passer en début de vers suivant. En effet, l’esprit humain fait qu’on se rappelle plus facilement ce qui est dit en premier (qui arrive avant) que ce qui est dit en dernier (arrive après).

 

 

Rejet

Rejet en poésie : Exemple

Et dès lors, je me suis baigné dans le poème

De la mer, infusé d’astres et lactescent 

Poème, « Le Bateau ivre » de Arthur Rimbaud

 

 

Rejet

Rejet dans ma poésie

 

Je ne cesserai, Ô jamais,

Princesse, de le répéter :

Tu le sais, si bien ; ta beauté

Est, à mes yeux, inégalée.

Tu le sais, si bien ; ta beauté

Est, à mes yeux, inviolée.

Comme un bien doux rêve, beauté,

Par lequel on est bien hanté.

Poème, « Une ballade pour une princesse antillaise » de mon recueil Mélissa

 

 

Rejet

Liste de rejets célèbres en poésie

 

Rejet dans la poésie de Victor Hugo

La nuit était lugubre ; on entendait des coups

De fusil dans la rue où l’on en tuait d’autres.

Poème « Souvenir de la nuit », « Les châtiments »

Et la machine ailée en l’azur solitaire

Fuyait, et pour la voir vint de dessous la terre […]

Poème « La fin de Satan », I, VI

Rejet

Rejet dans la poésie de Maurice Nègre

Ta longue chevelure aux si impurs reflets

Me laissait si amer

Poème « En cette matinée d’hiver » du recueil « Wikipoésies »

Rejet

Découvre d’autres métrique :

  • Contre-rejet ;
  • Métrique morique ;
  • Métrique syllabique ;
  • Isométrie ;
  • Hétérométrie ;
  • Enjambement ;
  • Hémistiche ;
  • Césure.