O’Mango | Vendredi 16 octobre 2020

Diner-spectacle : Poésie & Danse

Avec la vente et la dédicace des livres du poète en clôture

Lors d’un diner-spectacle proposé par O’Mango, meilleur restaurant Afro Caribéen d’Ile-de-France (une douce traversée créole revisitée), Max-Antoine BRUN récite plusieurs de ces poèmes dont le très attendu Épopée Créole et Odes Antillaises. La récitation des poèmes est accompagnée d’une danse de Marion NÉLIDE (Classique, Jazz et contemporain).

O’Mango Restaurant

68 bis Avenue de la République, 94500 Champigny-sur-Marne

« O’Mango restaurant est avant tout une histoire de famille et ce sont ces valeurs que nous souhaitons partager. Trois personnages aux qualités différentes mais complémentaires vous invitent à un grand voyage culinaire. Une excursion transportant du continent Africain jusqu’aux Côtes Américaines. Pour vous guider, laissez-nous vous présenter votre équipage : Anou : votre Capitaine de bord, Kesso : votre Chef Cuisinier, West : votre Chef cabine. La team O’mango est à votre service. Venez exalter vos cinq sens. ❖ Votre chef Kesso stimulera vos papilles et vous incitera à la découverte des saveurs traditionnelles d’Afrique et des Caraïbes, les douceurs du Brésil jusqu’aux épices de la Louisiane. Vous proposant une diversité de spécialités. »

Les livres représentés

Ce poème parle d’une âme, d’un esprit
Qui souffre d’avoir retrouvé ses anciens dieux.
S’il y a des musulmans, des chrétiens, des juifs,
Socialistes ou autres dans ces hauts lieux,
Dirigez-vous, de suite, vers les portes blanches.
Pour vous autres, qui êtes encore présents,
Vous vous devez de regarder ce film sans fin.
Quand l’instant vous semblera être approprié,
Hâtez-vous, sans détour, vers les portes d’acier,
D’où vous pénétrerez le jardin des festins.

Le poème :

  • Épopée créole.

Mélissa est un recueil de poésie que le poète Max-Antoine Brun a écrit pour sa muse et femme Mélissa BRUN.

Le recueil est une suite de poème dans lequel l’auteur rend hommage à sa muse et célèbre leur amour. Il fait allusion à des moments de la vie de tous les jours comme : prendre le RER, ou s’asseoir sur un banc public sans pour autant tombé dans la caricature et en restant sobrement lyrique.

Le poème récité :

  • Prologue.

Le poème lu :

  •  Mélissa, te souviens-tu ?