Pluie et vent sur Télumée, Miracle, Seuil, 1972

Découvrez la chronique sur le livre Pluie et vent sur Télumée Miracle de Simone Schwarz-Bart rédigée par Eunice.

Simone Schwarz-Bart : biographie

Née d’un père militaire et d’une mère institutrice tous deux originaires de la Guadeloupe, Simone Brumant (devenue Schwarz-Bart par alliance) voit le jour le 1er août 1938 à Saintes en Charente-Maritime. Après des études menées à Pointe-Noire, Paris puis à Dakar, elle fait la rencontre d’André Schwarz-Bart, qui l’incite à écrire et ainsi démarrer une carrière d’auteur.

Ses œuvres imprégnées de l’Afrique, de l’Europe et de la Caraïbe, nous montrent l’histoire Antillaise repensée d’un point de vue afro-descendant où les figures féminines y sont réhabilitées afin de leur donner une place déterminante.

Simone Schwarz-Bart est promue au grade de Commandeur dans L’Ordre des Arts et des Lettres en 2006. A travers ses textes, elle questionne les rapports de pouvoir entre les genres, rend hommage aux femmes noires et conte les réalités postcoloniales des afro-descendants de cette époque.

Pluie et vent sur Télumée Miracle : présentation

L’Abandonnée, c’est sur ce hameau où se rassemblent Hommes noirs libérés de l’esclavage que débute le roman. Ici, la vie est plus ou moins simple, on y vit au jour le jour avec les produits de la nature. Télumée raconte d’abord l’histoire de son ascendance, principalement matriarcale avant d’entamer l’histoire de sa vie.

Tout commence avec Minerve et Xango, ses bisaïeules, descendants directs d’esclaves qui essaient de mener une nouvelle vie dans ce minuscule village récemment habité. Ceux-ci donnent naissance à Toussine, dite Reine Sans Nom, qui elle, s’occupera d’éduquer Télumée après que sa mère Victoire l’ait laissée dans les bras de sa grand-mère pour demeurer avec son amant Haut-Colbi.

D’enfant insouciante foulant le sol de Fond-Zombi pour la première fois, à verre en cristal, puis fleur de coco et finalement tige de bambou qui ploie sans jamais se casser, Télumée livre ici une histoire poignante sur les combats d’une femme noire dans la vie de tous les jours.

Paru en 1972, Pluie et vent sur Télumée Miracle est considéré comme « un best-seller inépuisé et inépuisable », un chef-d’œuvre de la littérature caribéenne.

Autres œuvres de Simone Schwarz-Bart :

  • L’Ancêtre en Solitude, avec André Schwarz-Bart (2015)
  • Ti Jean L’horizon (1979)
  • Ton beau Capitaine (1987)
  • Adieu Bogota, avec André Schwarz-Bart (2017)
  • Hommage à la femme noire, avec André Schwarz-Bart (1989)

Pluie et vent sur Télumée Miracle : résumé

Première partie de Pluie et vent sur Télumée Miracle de Simone Schwarz-Bart

Divisée en deux chapitres, cette partie narre les origines de la lignée de Télumée ainsi que celle des deux personnes les plus importantes de sa vie ; sa grand-mère et sa mère.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 1 (partie 1)

Le chapitre commence avec l’histoire de Minerve, femme rendue libre d’un maître cruel grâce à l’abolition de l’esclavage. Après avoir erré longtemps à la recherche d’un refuge, elle échoue sur une petite localité qui porte le nom de l’Abandonné. Minerve donne naissance à Toussine qui, quelques années plus tard, fonde un foyer heureux avec un jeune pêcheur du nom de Jérémie.

Tous deux évoluent dans un bonheur presque mythique sous les yeux parfois ravis, parfois jaloux des autres habitants. De cette union naît trois enfants parmi lesquels Victoire, la mère de Télumée.

Pluie et vent sur Télumée miracle, résumé du chapitre 2 (partie 1)

Ce chapitre est consacré à la vie de Victoire. Elle est une mère seule ayant à sa charge deux enfants. Un soir après être rentrée saoule d’une buvette, sa fille au bras, Victoire fait la rencontre d’Angebert qu’elle finit par accepter sous son toit. Ensemble, ils ont un deuxième enfant ; Télumée. Angebert et Victoire restent ensemble quelques années jusqu’à ce qu’il soit cruellement assassiné par un voleur.

Pluie et vent sur Télumée miracle : deuxième Partie

Dans cette partie, Télumée parle d’elle. Elle raconte son histoire, dès sa tendre enfance à sa vieillesse comblée, en passant par son adolescence et sa vie d’adulte.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 1 (partie 2)

Bien après la mort de son père, un étranger du nom de Haut-Colbi fait irruption dans la vie de Télumée. Celui-ci devient le nouvel amant de sa mère. A cause de la réputation d’homme à femmes qu’il a, Victoire éloigne d’elle sa fille et l’envoie à Fond-Zombi auprès de sa grand-mère.

Toute excitée, c’est avec joie que Télumée se met à suivre cette aïeule qu’elle avait toujours cru morte. Elle découvre ainsi une contrée dont elle ignorait l’existence, une vie quelque peu différente de ce dont elle avait l’habitude, et une grand-mère battante qui subvenait à ses besoins sans aide quelconque.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 2 (partie 2)

Dans ce chapitre, Télumée se pose beaucoup de questions notamment sur l’esclavage, la sorcellerie et les adultes. Les chants d’esclaves chantés par les femmes de Fond-Zombi la touchent particulièrement au point où elle se demande ce qu’étaient esclaves et maîtres.

Télumée profite des expéditions à la boutique du père Abel pour observer les adultes dans l’espoir de percer leur secret. Elle aimerait savoir ce qui leur permet de rester debout sans jamais s’écrouler.
Après des rumeurs que Reine Sans Nom n’apprécie guère, elle lui présente man Cia, son amie et la sorcière du village.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 3 (partie 2)

Télumée quitte l’enfance pour entrer dans l’adolescence. Ce passage ravit tellement sa grand-mère que cette dernière appelle toutes les femmes de la place pour célébrer la poussée de sein de sa petite-fille.
Ici, Télumée découvre l’amour et tombe amoureuse d’Elie, le fils du père Abel.

Elle se fait des amis et reçoit des conseils sérieux sur l’avenir. Télumée rencontre aussi par pur hasard Régina, sa sœur, après plusieurs années de séparation. Elle n’était plus la même petite fille de l’Abandonné. Maintenant, elle était une dame élégante gênée par le contact de sa sœur.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 4 (partie 2)

La complicité entre Elie et Télumée s’accroît. Ils passent beaucoup de temps ensemble et déjà dans le village, tout le monde chuchote sur leur couple officieux. La santé de sa grand-mère faiblit. Il devient difficile pour elles d’acheter les médicaments et de continuer à subvenir à leurs besoins.

Malgré la vente des petits produits faits par Toussine à la boutique de père Abel et le travail de lavandière de sa petite-fille, les choses ne s’arrangent pas. Alors Télumée aimerait aller travailler dans les cannes afin d’augmenter les revenues mais Toussine et Elie s’y opposent fortement. Toussine ne veut pas que son petit verre en cristal serve ses seize ans comme friandise à un contremaître.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 5 (partie 2)

Télumée finit par trouver un endroit où travailler. Elle se loue pour quelques francs sur une période indéterminée chez Madame Desaragne. Elle subit maintes humiliations de la part de son employeur. Mais, malgré toutes les insultes et le mépris qu’elle endure, elle ne se laisse pas démonter et garde en tête ses objectifs.

Madame Desaragne lui donne des congés au gré de son humeur et c’est pendant ces moments de repos que Télumée retourne à Fond-Zombi pour revoir son unique famille et celui pour qui son cœur bat. A ces moments, les habitants profitaient de la présence de Télumée pour lui poser des questions et avoir un petit aperçu de la vie hors de leur village. Après ses retrouvailles avec les habitants de Fond-Zombi et sa grand-mère, elle passait le reste de son temps libre avec Elie qui, toujours, se peinait de la voir partir.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 6 (partie 2)

Monsieur Desaragne ayant proposé une robe en soie à Télumée, se croit permit de l’avoir selon ses désirs. Sauf que Télumée résiste et menace de lui infliger une blessure irréparable.

Une nuit, lorsque des cauchemars la tenaient éveillée, elle entend la voix d’Elie dans la nuit. C’est alors qu’elle se rappelle d’une promesse qu’il lui avait faite dans le passé. Elle comprend qu’il est temps pour elle de rentrer et quitte la maison des Desaragne.

De retour à Fond-Zombi, Elie demande officiellement la permission à Reine Sans Nom de fonder un foyer avec Télumée. La grand-mère, accompagne sa petite-fille dans sa nouvelle case et une fois le feu allumé et le repas partagé, déclare qu’ils sont libres d’intégrer leur case.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 7 (partie 2)

Télumée vit le bonheur absolu dans sa nouvelle vie de femme jusqu’au jour où Laetitia, une de ses amies d’enfance, sème le doute dans son esprit. Alors elle épit son conjoint, ne croit plus en aucune de ses paroles et finit par être malheureuse. Malgré les paroles rassurantes de sa grand-mère, elle n’arrive pas à ôter le doute de son esprit. Elle finit néanmoins par avoir la preuve que celui-ci l’aime réellement et elle se remet à sourire à la vie.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 8 (partie 2)

Un malheur inattendu touche le village entier et la gaieté disparaît sur tous les visages, même sur celui d’Elie qui se met à boire et à devenir violent. Il sombre dans les vices de la vie et s’adonne aux violences conjugales, pour cause : le chômage, le désœuvrement, l’alcool et les mauvaises compagnies. Et même lorsque le malheur qui pesait sur le village s’en est allé, Elie n’est pas retourné travailler et a continué à abimer sa conjointe.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 9 (partie 2)

Dans ce chapitre, Reine Sans Nom essaie comme elle peut de panser les blessures de sa petite-fille. Mais, tout cela se révèle bien inutile puisque chaque soir elle est battue. Toussine cherche à lui faire quitter son foyer, mais Télumée s’obstine parce qu’elle aime Elie et a espoir qu’il change.

Ce n’est qu’au moment où Elie, une fille au bras, la met dehors que Télumée se résigne et quitte ce qui avait été sa case. Grâce aux soins de Toussine, elle se remet physiquement sur pied et après une longue dépression, embrasse de nouveau la vie avec sourire.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 10 (partie 2)

Reine Sans Nom s’est éteinte. Elle est désormais aux côtés de Jérémie. Comme de coutume, les villageois se sont rassemblés dans sa case et aux alentours pour accompagner l’âme de la défunte à quitter paisiblement la terre. Aussi, profitent-ils de la présence de man Cia pour écouter les histoires sur la vie de Toussine à l’Abandonnée.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 11 (partie 2)

Après la mort de Toussine, Télumée déménage et s’installe dans un coin reculé de Fond-Zombi auprès de man Cia. Mais, cela n’est que de courte durée car quelques semaines plus tard, elle s’installe au morne La Folie avec l’aide d’Amboise, l’ancien patron et ami d’Elie. Elle est désormais une femme seule qui se débrouille comme çà et là pour subvenir à ses besoins.

Elle passe tous ses dimanches avec man Cia qui lui apprend certaines pratiques utiles. Fatiguée de sa forme humaine, man Cia adopte la forme d’un animal et c’est sous cette forme que désormais la petite-fille de son amie vient la retrouver devant sa case. man Cia finit par disparaître dans les bois et laisser Télumée, abandonnée à elle-même.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 12 (partie 2)

Télumée n’a plus de choix, elle va devoir aller travailler dans les cannes que sa grand-mère lui interdisait. Elle fait la rencontre de dame Olympe qui non seulement l’aide, en lui donnant des vivres mais aussi à se créer une place dans les cannes. Les journées dans les cannes sont dures, le soleil frappe, les cannes blessent, le travail est interminable et la paie, maigre. C’est en ces lieux qu’elle retrouve Amboise qui lui déclare ses intentions.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 13 (partie 2)

Amboise accepte les conditions de la femme qu’il aime et consent à venir habiter chez elle plutôt que l’inverse. Après les cérémonies traditionnelles, Amboise et Télumée commencent leur vie ensemble.

Télumée veut durcir son cœur afin d’éviter toute déception. Mais, elle finit par l’accepter et l’aimer. Elle se sent aimée et ne voit pas le temps passer, elle est heureuse. Sauf que, la rébellion des noirs à l’usine des cannes lui ramène une mauvaise nouvelle ; la mort de son conjoint.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 14 (partie 2)

Dans ce chapitre, la protagoniste reprend goût à la vie lorsqu’on lui laisse une petite fille du nom de Sonore. Avec elle à ses côtés, elle se sent revivre.

Au morne La Folie, s’installe un dénommé Médard, que les gens appellent l’Ange Médard. Voyant qu’il est seul, Télumée l’accueille sous son plancher et tous trois vivent comme une famille jusqu’au jour où Médard détourne Sonore loin de sa mère adoptive.

Pluie et vent sur télumée miracle : résumé du chapitre 15 (partie 2)

Ce dernier chapitre raconte le soir de la vie de Télumée. Elle fait des voyages, cherche quelle place sur terre serait mieux pour elle et finalement rentre à Fond-Zombi où elle attend la mort en regard la civilisation arriver et changer l’époque qu’elle a connue.

Pluie et vent sur Télumée Miracle : Avis

Simone Schwarz-Bart nous ramène à une période de l’histoire assez bouleversante ; l’après esclavage. Désormais libres, les Hommes noirs sont à la recherche d’un endroit où ils pourront vivre en paix. C’est ainsi qu’ils se retrouvent sur l’Abandonné.

Télumée nous conte l’histoire de trois femmes avant de nous narrer sa propre histoire. On découvre à travers le récit, des femmes qui vivent des situations matrimoniales différentes nous montrant ainsi la relativité du bonheur et la misère des cœurs. Les unes mariées et heureuses, les autres seules et aigries, d’autres en foyer et malheureuses ou encore seules et ravies. Tout au long du roman, le questionnement de soi revient fréquemment. Qui suis-je ? Quelle est ma place sur cette terre ? Que dois-je faire pour être heureuse ? Quel est mon rôle dans la vie de tous les jours ? Chacun recherche sa place et se retrouve bien souvent à se mêler de la vie des autres.

Simone Schwarz-Bart dépeint aussi les dures réalités d’une société qui se préoccupe de futilités mais fait l’aveugle devant des maux graves. Elle aborde aussi l’injustice de la vie à quitter le pieux pour demeurer dans le vicieux.

Aux côtés de sa grand-mère, Télumée apprend et assimile les réalités de son époque. Laver le linge sale ne suffit plus à faire subsister alors il faut choisir entre se louer ou s’écorcher les mains et se tuer le corps sous un soleil sans pitié dans les cannes. Faire le moins mauvais choix.

Que vaut l’orgueil face aux nécessités de la vie ?

Dans ce livre, Télumée nous parle d’amour, d’espoir, de pardon, de dignité, de dépression et de maitrise de soi. Sa relation avec Elie, nous montre un amour tellement vrai qu’il accepte les vices de l’autre tout en gardant espoir qu’un jour le bonheur d’avant reviendra. Télumée aime au point de sombrer dans la dépression lorsqu’elle se rend compte que tout espoir est perdu. Les événements tristes se suivent et le malheur semble la poursuive. Mais malgré toutes ces épreuves, elle s’en sort la tête haute, toujours plus forte qu’avant.

Entre amour et humiliation, courage et abandon, commérage et influence néfaste, nécessité et orgueil, elle démontre que faire un choix n’est pas aussi facile qu’on le pense, surtout lorsque la vie ne vous fait pas de cadeau.

Citations tirées du livre « Pluie et vent sur Télumée Miracle »

« Le pays dépend bien souvent du cœur de l’homme : il est minuscule si le cœur es petit, et immense si le cœur est grand. » – Page 1
« Malheur à celui qui rit une fois et s’y habitue, car la scélératesse de la vie est sans limite et lorsqu’elle vous comble d’une main, c’est pour vous piétiner des deux pieds. » – Page 23
« La vérité est qu’un rien, une idée, une lubie, un grain de poussière suffisent à changer le cours d’une vie. » – Page 40
« La façon dont le cœur d’un homme est monté dans sa poitrine, c’est la façon dont il regarde la vie. » – Page 68
« Les canards et les poules se ressemblent, mais les deux espèces ne vont pas à l’eau ensemble. » – Page 97
« Marchandise proposée se dévalorise. » – Page 122
« La femme qui a ri est celle-là même qui va pleurer, et c’est pourquoi on sait déjà, à la façon dont une femme est heureuse, quel maintien elle aura devant l’adversité. » – Page 134
« Celui qui n’a pas quitté le plat chemin pour tomber dans le caniveau, il ne saura jamais combien il est vénérable. » – Page 187
« Ici-bas, chacun recevait deux poumons assoiffés de vie, mais l’air n’y pénétrait pas souvent. » – Page 210

Événement !

Poésie & Danse

Au restaurant O’Mango

Djuikam Eunice